Les étapes

Le début de la consultation vise à expliquer la survenue des gênes, des douleurs. Ce temps permet également de retracer le parcours médical.

Si il y a eu des examens complémentaires (radio, scanner, IMR, etc) en lien avec le motif de consultation, il est vivement recommandé de les ramener lors de la consultation.

Des tests cliniques sont ensuite effectués afin de poser un diagnostic.

Un traitement manuel est proposé.

Ces techniques (manipulations, mobilisations, tendino-musculaires, etc) produisent des effets antalgiques (antidouleurs) et myorelaxants (diminution des tensions musculaires).

Les tests les plus sensibles ou douloureux sont de nouveaux effectués afin de constater une amélioration.

Des conseils adaptés basés sur des arguments scientifiques sont fournis afin de limiter les facteurs de risques d’apparition des douleurs.

La posturologie

Une analyse statique et dynamique de la posture est réalisée en début et fin de séance.

 

En statique

Cette analyse présente de nombreux avantages.

Elle permet de suivre l’évolution des compensations posturales à :

  • À court terme : amélioration pendant la séance
  • À moyen-long terme : gain postural entre chaque séance rapprochée.

 

Je propose à mes patients de les prendre en photo* de dos et de profil. Cela permet de visualiser  leur compensation posturale, de suivre leur évolution avant et après traitement, et au fur et à mesure des séances.

Lors de prise en charge collaborative avec d’autres professionnels de santé, ces photos peuvent être transmises avec l'accord du patient.

 

En dynamique

Des mouvements simples sont demandés afin d’observer les amplitudes de mouvements articulaires. Le but étant d’identifier les mouvements les plus gênants en début de séance.

Après traitement, ils sont de nouveaux effectués afin de constater s'ils sont moins douloureux, plus simples à réaliser, et/ ou vont plus loin en amplitude.

Notes importantes

L’ostéopathe biomécanicien connait les contres indications à la prise en charge thérapeutique manuelle. Il se doit de réorienter en cas de contre indications à la prise en charge ostéopathique.

De plus si la prise en charge de la pathologie du patient doit être complétée par d’autres compétences, le patient se verra orienté vers un professionnel de santé adapté.

A tout moment le patient est libre de refuser le traitement.

* Les photos sont strictement à usage médical. Elles ne peuvent en aucun cas être diffusées.

×

Make an appointment and we’ll contact you.