Pourquoi ostéopathe biomécanicien ?

L’ostéopathie biomécanique est, pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le modèle ostéopathique de référence.
La biomécanique est la seule discipline scientifique permettant de cadrer le raisonnement et la démarche de l’ostéopathe et d’assurer la sécurité du patient, tout cela au service de l’efficacité thérapeutique.

Les actes réalisés par les ostéopathes biomécaniciens (manipulations, mobilisations, manœuvres et techniques neuromusculaires) sont les seuls référencés dans les recommandations internationales de bonne pratique (Haute Autorité de Santé, Collaboration Cochrane, Anglo-Saxon Guidelines) et dont les indications, contre-indications, bénéfices et risques sont clairement définis par la recherche clinique.

L’ostéopathie biomécanique bénéficie d’un enregistrement au niveau du Registre National des Certifications Professionnelles, et ses praticiens sont regroupés au sein du Label Ostéo.

L’ostéopathe biomécanicien s’engage à :

  • Mettre en évidence les éventuelles contre-indications avérées à la prise en charge;
  • Rechercher les conditions d’apparition ou d’entretien de la pathologie;
  • Effectuer une prise en charge adaptée au patient sur la base d’arguments scientifiques et cliniques;
  • Inclure, le cas échéant, une proposition de travail pluridisciplinaire avec d’autres professions de santé pour optimiser le traitement en durée et efficacité.

Nb : Le titre d’ostéopathe biomécanicien permet aux patients et aux professionnels de santé de  savoir que notre approche est rationnelle et scientifique. Elle permet notamment de se différencier des autres pratiques de l’ostéopathie dites de « bien-être » ou de confort.

Source: Label Ostéo http://www.label-osteo.fr/

L’ostéopathe biomécanicien pratique une ostéopathie rationnelle qui paramètre : la douleur, l’enraidissement musculaire et l’inflammation.

Ces paramètres s’évaluent complexe articulaire par complexe articulaire.

L’ostéopathe biomécanicien effectue en fonction de ces paramètres des techniques manuelles adaptées, dont il attend des réponses.

 

L’examen clinique met en évidence les paramètres de la pathologie et les paramètres qui sont les facteurs de risques du dysfonctionnement ostéo-articulaire et/ou viscéral.

A partir de là, il ressort la modalité de traitement la plus adaptée pour son patient.

 

En fonction des situations :

  • La modalité de traitement est exclusivement manuelle, l’ostéopathe va utiliser différentes techniques adaptées (manipulation, mobilisation, techniques tendino-musculaires). Chacune de ces techniques ont des modes d'actions et des effets thérapeutiques différents. Des tests au cabinet évaluent leur mode d’action.
  • Pour d’autre modalité de traitement, il est nécessaire de travailler en coopération avec d’autres professionnels de santé quand la thérapie manuelle ne suffit pas à elle seule (kiné, podologue etc).
  • Lorsque les modes d’actions de la thérapie manuelle n’ont pas d’action ou sont contre-indiqués, le patient est réorienté vers le médecin, rhumatologue, chirurgien…
×

Make an appointment and we’ll contact you.