Après une opération chirurgicale ostéo-articulaire :

L’immobilisation et les douleurs induites par l’opération entrainent une augmentation des tensions musculaires favorisant les douleurs et limitant l’arrivée d’éléments cicatrisants.

L’ostéopathie permet de :

  • lever les tensions exercées sur les articulations sus et sous jacentes
  • limiter les jeux asymétriques des tensions musculaires entre le membre opéré et non opéré
  • limiter les compensations créées

En conséquence :

  • Les douleurs sont moindres, et
  • Amélioration de la récupération.

 

Après une opération digestive, gynécologique :

La cicatrisation autour des éléments « coupés » pendant l’opération a plusieurs conséquences :

  • Création d’adhérences : tissus cicatriciels diminuant la mobilité entre les organes et pouvant créer des tensions
  • Modification de l’organisation interne du système digestif : cela créé une modification de la tonicité viscérale et peu entrainer des troubles digestifs

 

Des techniques manuelles ostéopathiques permettent de :

  • Diminuer les adhérences : permet de maintenir la mobilité nécessaire entre les organes
  • Régler la tonicité contractile des organes digestifs (estomac, duodénum, colon) et génito-urinaires (utérus, vessie) propre à leur fonction.
×

Make an appointment and we’ll contact you.